Les légendes
de l'Ail noir

La véritable histoire de l'ail noir se cache derrière de nombreuses légendes, japonaises et coréennes.

En effet ces deux pays se disputent l'invention du superaliment qu'est l'ail noir.

Au Japon, on raconte l'histoire centenaire d'un fermier qui avait oublié de l'ail dans un pot rempli d'eau salée entreposé près de son four. En ouvrant le pot après plusieurs semaines quelle ne fut pas sa surprise en constatant que son ail blanc était devenu moelleux, avait prit une couleur noir charbon et un goût subtil  et sucré.

En Corée, la légende se rattache même à celle de la création du pays dans laquelle un ours et un tigre demandèrent à une divinité de les transformer en êtres humains. La divinité leur demanda de rester dans une grotte pendant 100 jours avec pour seule nourriture de la ssouk (artimesia princeps) et de l'ail, temps au bout duquel le dieu transforma l'ours qui avait seul surmonté l'épreuve en une magnifique femme qu'il épousa. Le tigre quant-à-lui avait vite abandonné et quitté sa cave où il ne pouvait manger que de l'ail et des plantes. L'ail noir proviendrait alors de l'ail oublié dans cette cave.